Skip to main content
dark tunnel with light at the end

Rapport sur les perspectives mondiales pour 2023

Pour accéder le rapport cliquez-ici.

Là où beaucoup de gens voient de la volatilité, nous voyons des opportunités. 

Si nous regardons 30 ans en arrière, au début de l’ère mondiale des FPI, 2022 restera l’une des années les moins performantes pour le secteur, juste derrière les crises financières mondiales de 2008.  Seules quatre autres années (1990, 1992, 1994 et 2008) ont entraîné des baisses à deux chiffres pour les FPI.

Les turbulences de l'économie et du marché des capitaux causées par la politique monétaire des banques centrales en 2022 ont créé un décalage important entre les évaluations des FPI publiques et celles du marché privé. Les FPI sont actuellement en vente, se négociant à des décotes importantes non seulement par rapport à l’immobilier privé, mais aussi aux actions et à nos propres estimations d’évaluation prospectives.

Nous reconnaissons que les meilleurs rendements à long terme sont habituellement générés lorsque les FPI sont achetées à escompte par rapport à leur valeur intrinsèque et lorsque le sentiment des investisseurs est au plus bas, ce qui est vrai aujourd’hui. Bien que l’histoire ne se répète pas toujours, des années de baisses à deux chiffres ont conduit à des FPI mondiales affichant des rendements totaux moyens de 35 % au cours des années suivantes.

Bien que la variabilité des résultats à l’aube de 2023 soit la plus importante que nous ayons vue en près de 20 ans, nous pensons que des vents favorables pourraient se matérialiser en 2023, ce qui aiderait les FPI à combler la décote actuelle sur l’évaluation.  D'un point de vue descendant, si l'année 2022 a été marquée par une inflation élevée, une politique monétaire belliciste et une croissance économique résiliente, nous pensons que 2023 sera probablement marquée par une croissance plus faible, une inflation modérée et la fin des hausses de taux ou un retournement partiel.  Les bénéfices des entreprises dépassant les attentes modérées, ainsi que les fusions et acquisitions, pourraient également servir à fixer un plancher pour les cours des actions.

Pour en tirer parti, nous positionnons activement nos portefeuilles pour tirer parti du courant baissier du marché de cette année. Nous pensons que la clé de la surperformance en 2023 sera d'identifier les FPI qui pourront combler leur décote intégrée par des initiatives spécifiques à l'entreprise, plutôt que de compter sur l'appréciation globale du marché.

Je tiens à remercier nos clients et partenaires pour leur soutien indéfectible en 2022. Nous sommes impatients d’atteindre nos objectifs de placement au cours de la prochaine année.

À l’année prochaine,

Corrado Russo
Chef des investissements immobiliers publics mondiaux